Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Faits saillants

Le Plan d’action jeunesse 2021-2024 contient des mesures soutenues par le gouvernement du Québec pour réaliser les objectifs de la Politique québécoise de la jeunesse 2030 (ci-après Politique jeunesse) en vue d’accompagner les jeunes dans leur parcours vers l’autonomie.

Il prend en considération l’évolution des besoins et des aspirations des jeunes, ainsi que des priorités ressorties lors d’une vaste démarche de consultation réalisée à l’automne 2019. Il prend aussi en considération certains enjeux exacerbés par la pandémie de la COVID-19.

Le Plan d'action présente plusieurs nouveautés, telles que :

  • l’ajout de deux axes d’intervention, soit l’Environnement et la Culture ;
  • l’intégration d’objectifs afin de former et d’outiller les jeunes pour les métiers du futur, de promouvoir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes ainsi que de soutenir le développement de la pensée critique.

Le Plan d'action jeunesse 2021-2024 s'articule autour de sept axes d'intervention :

Emploi Culture
Santé Entrepreneuriat
Éducation Citoyenneté
Environnement

Il soutient plus de 130 mesures, dont près de 80 initiatives nouvelles ou bonifiées par rapport à la précédente Stratégie d’action jeunesse :

  • Un programme d’aide financière pour les infrastructures jeunesse ;
  • Un partenariat avec Tel-Jeunes pour répondre à divers besoins, dont ceux qui sont associés à la santé mentale ;
  • Des initiatives qui font la promotion des métiers du futur et de l’intelligence artificielle ;
  • Une intensification des actions auprès des jeunes Autochtones, notamment par le soutien à de nouvelles stratégies jeunesse élaborées par les jeunes des Nations Atikamekw et Naskapie ;
  • Des partenariats avec plusieurs acteurs en environnement pour soutenir des initiatives amorcées ou réalisées par des jeunes dans différents milieux tels que des établissements d’enseignement, du secondaire à l’université ;
  • La diffusion de capsules d’information et la mise en oeuvre de diverses activités pour outiller et encourager les jeunes à s’engager dans leur milieu avec Mammouth XXL de Télé-Québec ;
  • Des initiatives pour promouvoir la langue française ;
  • Un partenariat avec les salons du livre du Québec pour développer le goût de la lecture chez les jeunes ;
  • Il comporte des investissements gouvernementaux plus de 300 millions de dollars, sur trois ans, dont 169 millions de dollars pour la mise en oeuvre de mesures sous la responsabilité du Secrétariat à la jeunesse1. À terme, ces dernières visent à joindre plus de 300 000 jeunes.

Le Plan d’action renforce également la gouvernance de la Politique jeunesse, notamment par la consolidation des collaborations avec les membres du comité interministériel jeunesse et la mise sur pied d’un comité de partenaires. La création de la Vitrine statistique sur les jeunes de 15 à 29 ans, en collaboration avec l’Institut de la statistique du Québec, vise également à assurer le suivi de 60 indicateurs jeunesse en lien avec les thématiques soulevées dans la Politique jeunesse et le présent Plan d’action, par exemple l'intégration et le maintien en emploi, le démarrage et la reprise d'entreprises ainsi que l'accès à la culture.

La consultation en bref

 

Le plan d'action en bref

 

7 axes
21 objectifs
Plus de 130 initiatives soutenues
Près de 200 partenaires
Plus de 500 000 jeunes visés

 

Notes de bas de page 1

De ce montant, 9 millions de dollars servent au financement des sept mesures portées par des organismes autochtones et seront comptabilisés dans le Plan d’action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits 2017-2022.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Mise en ligne : 13 juin 2021