Secrétariat à la jeunesse - Gouvernement du Québec

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Secrétariat à la jeunesse - Ensemble pour les générations présentes et futures

Prix Reconnaissance jeunesse 2020 -
lauréates et lauréats

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, est fier de remettre les prix Reconnaissance jeunesse 2020 à six jeunes et six intervenants jeunesse d’exception.

Voici le nom des personnes récompensées :

 

Simon Courtemanche

Prix Santé – jeunesse

Simon Courtemanche est actif au sein du réseau intégré de services en santé mentale pour les 12 à 25 ans du CISSS de Laval depuis 2017. À l’origine, il s’est engagé dans l’organisation à titre d’usager partenaire afin de faire valoir son expérience et sa vision des soins offerts aux jeunes de la région dans le domaine de la santé mentale. Il est l’une des personnes engagées dans le déploiement de l’initiative de démonstration Aire ouverte à Laval. Dans un point de service Aire ouverte, les adolescentes et adolescents et les jeunes adultes reçoivent un accueil et des services adaptés à leurs besoins. L’initiative vise notamment à planifier les services avec les jeunes pour que ces derniers puissent prendre la parole et exprimer leurs besoins.

Haut de page

Julien Roswell Johnson

Prix Santé – intervenant

Julien Roswell Johnson a fait du soutien aux jeunes LGBTQ+ ainsi que de leur promotion le cœur de son engagement professionnel, si bien que son approche est largement reconnue et applaudie par de nombreux intervenants et intervenantes de la santé et des services sociaux. Ce qui distingue son approche et lui confère son unicité, c’est son caractère holistique : chaque jeune est considéré sur le plan de la santé physique et mentale comme un être social. M. Johnson est un véritable leader, dans la communauté LGBTQ+ de Montréal, par son sens de l’innovation et son engagement exceptionnel à titre de coordonnateur du Projet 10.

Haut de page

Charles-Antoine Hallé

Prix Éducation – jeunesse

À peine passé le cap de la vingtaine, Charles-Antoine Hallé est déjà entrepreneur, enseignant et pédagogue. Il a fondé Apprends & Entreprends, qui prône la mise en pratique des valeurs entrepreneuriales en éducation. En véritable leader, il conçoit des outils ludiques et didactiques en soutien à l’enseignement, notamment par la pédagogie par projet. Charles-Antoine se distingue non seulement par ses fortes aptitudes en entrepreneuriat, mais aussi par sa volonté de faire profiter les jeunes de son expérience, ce qui en a fait, à 20 ans, le plus jeune enseignant en Outaouais, tout cela en poursuivant ses études universitaires en affaires et en commerce.

Haut de page

George Kalimeris

Prix Éducation – intervenant

George Kalimeris s’est fait connaître notamment par son programme YMCA Alternative suspension, qu’il a lancé, en 1999, et patiemment implanté, par la suite, au Canada, en France et au Royaume-Uni, ce qui représente un réseau de 500 écoles mobilisées autour de la réussite scolaire des jeunes. Depuis lors, c’est près de 30 000 jeunes qui ont été soutenus par l’entremise de ce programme, qui leur fournit une aide personnalisée pour traverser un épisode difficile dans leur cheminement scolaire. M. Kalimeris est devenu, en 2009, le directeur national du secteur de la réussite scolaire des YMCA du Québec.

Haut de page

Iman Youbi

Prix Citoyenneté – jeunesse

Iman Youbi est de toutes les tribunes qui lui offrent la possibilité de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des jeunes qui vivent dans un HLM et d’en promouvoir une image positive. Membre active du mouvement des jeunes vivant en HLM et du Forum jeunesse de l’île de Montréal, Iman Youbi lutte pour faire tomber les préjugés et accroître la confiance de ces jeunes en leur propre potentiel. Elle veut faire entendre la voix de tous les jeunes qui vivent dans un HLM, changer le regard que la société porte sur eux et transformer positivement l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Elle est un modèle d’engagement et de réussite pour toutes et tous.

Haut de page

Josiane Cossette

Prix Citoyenneté – intervenante

Depuis 15 ans, Josiane Cossette est l’âme dirigeante de la Commission jeunesse de Gatineau. Au fil du temps, l’organisation gatinoise est devenue un véritable modèle participatif d’éducation à la citoyenneté au Québec, et bientôt hors frontière. Elle possède le don unique de percevoir le potentiel de tous les jeunes qui croisent sa route. Elle croit à la capacité des jeunes de se déterminer, d’acquérir le pouvoir d’agir et de modeler le monde selon leurs aspirations, dans le respect de leurs limites et de leurs forces. Cette femme exceptionnelle jouit de l’affection et de l’estime de toute une jeunesse qu’elle anime et qu’elle conduit sur la voie de l’affirmation de soi.

Haut de page

Jennifer Proulx

Prix Emploi – jeunesse

Passionnée de ressources humaines et bénévole dans l’âme, Jennifer Proulx multiplie les initiatives pour permettre aux jeunes d’intégrer durablement le marché du travail. En véritable dynamo, elle anime les milieux professionnels et les organismes auxquels elle s’associe. Son engagement communautaire ne date pas d’hier. En effet, l’implication bénévole de cette jeune femme remonte à ses 15 ans! Jennifer multiplie, depuis lors, les initiatives auprès des jeunes afin de les guider dans le monde du travail. Elle excelle dans tout ce qui a trait au recrutement et aux enjeux d’employabilité des jeunes, en particulier celles et ceux qui sont issus de l’immigration, pour mieux les aider à s’intégrer avec succès et de façon durable au marché du travail.

Haut de page

Katie Lowry

Prix Emploi – intervenante

Katie Lowry est à l’origine d’un organisme qui change des vies à Stanstead, Phelps Helps/Phelps Aide. Implanté, il y a huit ans, dans un milieu où la valeur éducative était encore peu populaire, l’organisme aide les jeunes à cumuler les succès, dont leur transition vers le marché du travail. Au fil des années, Phelps Aide s’est développé, passant d’un simple programme de tutorat de niveau secondaire à six programmes axés sur le soutien à l'éducation et au choix de carrière. Vraiment, l’Estrie peut s’estimer privilégiée de pouvoir compter sur une telle ressource.

Haut de page

Anne-Sophie Paquet

Prix Entrepreneuriat – jeunesse

Anne-Sophie Paquet a été initiée très tôt au travail agricole, puisqu’elle est issue d’une famille d’agriculteurs et d’agricultrices. Sa connaissance du métier s’est rapidement transformée en passion, qui l’entraine, depuis, sur la voie de l’innovation. Elle a fait le choix audacieux de miser sur l’élevage de la chèvre, un produit peu connu pour lequel il lui a fallu établir son propre créneau. Elle a implanté de nouvelles façons de faire, au sein de la ferme familiale, notamment la vente directe, qui l’a rapidement amenée à prendre part à différentes activités, comme des marchés publics, et à explorer le potentiel d’Internet. À 20 ans, elle a fait l’acquisition de sa propre entreprise agricole. Elle partage sans cesse son expérience avec les jeunes qui souhaiteraient suivre sa trace. La région de Portneuf peut être fière d’avoir vu grandir et prospérer un tel talent.

Haut de page

Yves Moreau

Prix Entrepreneuriat – intervenant

Yves Moreau cultive l’esprit entrepreneurial chez les jeunes, depuis maintenant 24 ans, par l’entremise du programme Entreprise étudiante de JA Québec. Il consacre son temps, son énergie et son expertise à faire fleurir l’esprit entrepreneurial chez les jeunes. Son enseignement est précieux à plusieurs égards, car aux compétences transmises s’ajoutent la confiance en soi, l’esprit d’initiative et la volonté de prendre en main son avenir. La présence de M. Moreau auprès des jeunes leur apporte une motivation supplémentaire à poursuivre leur cheminement scolaire. Yves Moreau insuffle le goût de réussir.

Haut de page

Béatrice Turcotte Ouellet

Prix Coup de cœur

La volonté de Béatrice de contribuer concrètement à la réussite scolaire des jeunes a débuté très tôt dans son parcours professionnel, alors qu’elle n’avait que 18 ans. C’est lorsqu’elle était entraîneuse de basketball, à l’école secondaire Vanier, qu’elle a tenté, une première fois, d’utiliser le sport comme outil de motivation chez les jeunes qui lui étaient confiés. Après plusieurs années de bénévolat et quelques centaines d’élèves accompagnés avec succès dans leur parcours scolaire, Béatrice Turcotte Ouellet est aujourd’hui directrice générale de l’organisme à but non lucratif Le Diplôme avant la Médaille, qui contribue de façon importante à la réussite éducative et à l’intégration sociale de nombreux jeunes de la région.

Haut de page

Mathieu Fortier

Prix Emmett-Johns

L’aventure humanitaire et pédagogique de Mathieu Fortier a débuté en Inde, il y a près de 20 ans, alors qu’il y fondait la première école des Jeunes musiciens du monde, à l’intention des jeunes marginalisés. Fort de cette expérience, il a décidé d’implanter cette approche novatrice au Québec. Aujourd’hui, avec cinq écoles québécoises et celle de l’Inde, de même que plus de 1 700 jeunes inscrits aux activités offertes, Jeunes musiciens du monde est un leader dans l’utilisation de la musique à des fins de transformation sociale. Les jeunes tirent de nombreux bienfaits de leur participation aux divers programmes proposés par l’organisme, dont la confiance en soi, l’intégration et la persévérance scolaire. L’expérience pédagogique devient également celle d’une harmonie partagée. L’engagement bénévole et professionnel de Mathieu Fortier en faisait le candidat idéal pour le prix Emmett-Johns.

Haut de page

Mise en ligne : 25 novembre 2020